Description du produit

Le capteur connecté uHoo a été conçu pour connaître et suivre en temps réel la qualité de l’air intérieur (QAI) d’une pièce. Aujourd’hui le plus performant et complet dans sa catégorie, il mesure en continu 9 paramètres indicateurs de la QAI et positionne les résultats par rapport aux valeurs de référence sanitaire définies.

Une application gratuite à télécharger sur une tablette ou un smartphone, compatible avec Android et iOS, permet de suivre l’évolution de la qualité de votre air intérieur à tout moment. Vous pourrez facilement programmer des alertes dans l’application pour être informé(e) du dépassement des seuils sanitaires et agir sans attendre pour améliorer la qualité de l’air que vous respirez. 

Chaque paramètre de QAI est représenté selon un affichage à 3 couleurs : vert (pas de risque identifié), orange (action recommandée) et rouge (seuil d’alerte dépassé), qui évolue lorsque les mesures dépassent les valeurs de référence sanitaires.

Ce capteur est-il adapté à ma problématique ?

Vous êtes préoccupé(e) par la pollution de votre lieu de vie ? Vous développez des symptômes particuliers lorsque vous êtes dans un environnement intérieur ? Vous avez réalisé des travaux dans votre logement ou vous habitez à proximité d’axes routiers ou de zones industrielles ?

La pollution de l’air intérieur est un fait établi par de multiples études scientifiques et nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur des bâtiments, dont 40% dans notre habitation. Pour préserver sa santé, un air intérieur de bonne qualité est essentiel. Connaître la qualité de l’air intérieur est donc indispensable !

Le capteur uHoo permet de mesurer en temps réel 9 indicateurs de qualité de l’air intérieur : la température, l’humidité, la pression atmosphérique, les particules fines PM2.5, le dioxyde de carbone (CO2), la concentration totale des composés organiques volatils (COV), le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde d’azote (NO2) et l’ozone (O3).

Pour chaque paramètre, des seuils ont été définis par les autorités sanitaires internationales comme l’OMS ou l’US EPA. Ces valeurs de référence sanitaires, déjà paramétrées dans le capteur, sont nécessaires pour établir un diagnostic de la qualité de l’air intérieur et pour agir efficacement afin de l’améliorer lorsque celle-ci se dégrade.

Une analyse de l’air intérieur en laboratoire est complémentaire aux mesures apportées par le capteur connecté. Elle reste nécessaire pour identifier précisément la nature, l’identité et la concentration réelle des polluants chimiques présents.

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a montré l’importance de la qualité de l’air intérieur pour limiter les risques de contamination entre individus. Le capteur uHoo propose un « indice viral » basé sur la mesure de 5 paramètres de QAI, permettant d’évaluer en temps réel les risques de transmission des virus par voie aérienne (du risque faible au risque très élevé).

Liste des paramètres mesurés

Le capteur vous permettra de suivre en temps réel 9 indicateurs de qualité de l’air intérieur :

- La température ambiante (T, en °C ou °F), un paramètre de confort agissant indirectement sur la QAI. Une température élevée peut accélérer l’émission de certains polluants et favoriser le développement de moisissures.

- L’humidité ambiante (H en %), un paramètre de confort agissant directement et indirectement sur la QAI. Une humidité trop faible peut irriter les voies respiratoires et une humidité trop élevée peut favoriser le développement de moisissures.

- La pression atmosphérique (P, en hPa), un paramètre de confort permettant de prévoir la météo et d’identifier une pièce en surpression ou en dépression (défaut d’équilibrage de la VMC par exemple).

- Le taux de dioxyde de carbone (CO2, en ppm ou partie par million), un indicateur du confinement d’une pièce traduisant le manque de renouvellement de l’air intérieur. Chaque être vivant inspire de l’oxygène et expire du CO2. Dans une pièce, le CO2 produit par la respiration des occupants augmente le taux de CO2 ambiant. L’air extérieur contient 400 ppm de CO2 et lorsque le taux dépasse 1000 ppm, il est démontré que les fonctions cognitives et intellectuelles déclinent.

- La concentration de particules fines PM2.5 (en µg/m3), un indicateur de pollution atmosphérique essentiel, car ces particules sont suffisamment fines pour pénétrer profondément dans les voies respiratoires. C’est notamment pour cette raison que les PM2.5 sont classées cancérigènes pour l’Homme.

- La concentration de COV totale (en µg/m3), un indicateur de pollution chimique. Ces substances chimiques volatiles sont irritantes pour les voies respiratoires et certains COV sont cancérigènes, reprotoxiques ou neurotoxiques. Ils sont émis dans l’environnement intérieur principalement par le mobilier, les peintures, les colles et les produits ménagers. Attention, seule une analyse en laboratoire permet d’identifier précisément les substances chimiques à l’origine de la pollution et de déterminer si leur concentration présente ou non un risque pour la santé.

- La concentration de dioxyde d’azote (NO2, en ppb ou partie par milliard), un indicateur de pollution atmosphérique. Ce gaz irritant pour les voies respiratoires est produit par l’industrie et la circulation des véhicules à moteur thermiques.

- La concentration d’ozone (O3, en ppb), un indicateur de pollution atmosphérique. Ce polluant irritant pour les voies respiratoires est produit dans l'atmosphère par la réaction entre d'autres polluants, en particulier les oxydes d'azote et les composés organiques volatils, sous l'action des rayons du soleil (photochimie).

- Le monoxyde de carbone (CO, en ppm), un indicateur de pollution par combustion. Ce composé incolore et inodore est produit lors des processus de combustion incomplète. Une concentration supérieure à 100 ppm présente des risques sévères pour une exposition à court terme.

Le suivi en temps réel de ces paramètres vous permettra d’évaluer le niveau de pollution de vos pièces et d’améliorer ainsi la qualité de votre air intérieur.

Contenu détaillé

Le capteur uHoo Lite est livré avec une alimentation pour se brancher au secteur (220V) sur une prise électrique. Pour fonctionner, le capteur requiert :

- Un smartphone ou une tablette (terminal mobile de type iOS 9.0 ou Android 4.2 et supérieurs) ;

- Un réseau Wifi (type 802.11 @ 2.4Ghz b/g/n) avec connexion internet active ;

- L’installation d’une application mobile gratuite disponible sur iOS ou Android ;

- Une prise de courant (220V) ;

- Un adaptateur d'alimentation micro USB (inclus) ;

- Un adaptateur d'alimentation externe 5V DC (inclus).

Le capteur uHoo est de couleur blanche et de petite taille (h x d : 165 x 85 mm). Il s’intègre ainsi facilement dans toutes les pièces de votre logement ou de votre lieu de travail.

Utilisation du capteur

Le capteur uHoo est très simple à utiliser :

- Branchez-le sur une prise électrique (220V) en utilisant le câble et la prise fournie ;

- Installez l’application sur votre smartphone ou votre tablette (l’application est disponible gratuitement pour iOS et Android) ;

- Suivez les instructions pour synchroniser l’application mobile et connecter votre capteur au réseau Wifi ;

- Utilisez l’application pour suivre la qualité de votre air intérieur.

Autonomie
A brancher avec adaptateur micro USB ou adaptateur externe 5V DC
Dimensions (poids)
165 x 85 mm (210 g)
Type de montage
Pose libre
Mesure du CO2
- Technologie : Infrarouge Non-Dispersif (NDIR)
- Résolution : 1 ppm
- Erreur de justesse : ± (50 ppm + 3% de la valeur mesurée)
- Gamme de mesure : 400 - 10 000 ppm
- Fréquence : toutes les minutes
Affichage
Via application
Connectivité
Wifi (type 802.11 @ 2.4 GHz b/g/n)

Délais de livraison

Votre capteur uHoo vous sera envoyé sous 5 à 10 jours ouvrés après commande.

Capteur connecté uHoo

Le capteur connecté uHoo Lite permet de mesurer en temps réel les principaux indicateurs de qualité de l’air intérieur. Son application permet de suivre l’évolution de la QAI directement sur une tablette ou un smartphone.

339,00 € TTC

Une question ? Contactez-nous !